fbpx
Imprimer

Malgré une bonne performance, les Servettiens s’inclinent à Bâle. Match calamiteux du corps arbitral, M.Bieri en tête.


Une fois de plus cette saison Servette sort d’une rencontre en ayant le sentiment d’avoir été floué. En effet, les Grenat ont terminé la rencontre à neuf, victimes d’un arbitrage désastreux de Monsieur Bieri qui a expulsé Diallo et Clichy et distribué cinq cartons jaunes aux Genevois dont quatre pour contestation.
Au final, le Servette FC compte quatre suspendus pour le derby du Rhône : Diallo, Sasso, Clichy et Douline. Est-ce que la commission de l’arbitrage aura le courage de suspendre également M. Bieri pour sa « performance » de l’après-midi ? L’avenir le dira.

Il est frustrant que l’arbitrage ait autant pesé sur cette rencontre car le Servette FC a livré une belle partie cet après-midi à Bâle. Ce sont les Grenat qui ont eu les plus belles occasions de la première mi-temps : Imeri, Schalk puis Rodelin d’un lob somptueux ont eu l’opportunité d’ouvrir la marque mais ont buté sur un portier adverse qui a livré, il faut le souligner, une excellente partie.
A 10 contre 11 dès la trentième minute pour un rouge très sévère attribué à Diallo, les Genevois pensaient certainement souffrir plus. Dès la 60e minute, l’étreinte baloise s’accentue et c’est finalement Chipperfield qui ouvre la marque. A 11 contre 9, tout devient plus facile pour les Rhénans qui vont inscrire le deuxième en fin de rencontre.

Rendez-vous le week-end prochain pour la réception du FC Sion le jour du 132e anniversaire du Servette FC