fbpx
Imprimer

Après une première période en demi-teinte les Grenat enclenchent la seconde lors du deuxième acte et ouvrent la marque. Lucerne égalise en fin de rencontre.


Les spectateurs du Stade de Genève ont vécu un grand moment d’émotion en avant-match. Anthony Sauthier, ancien capitaine du club au plus de 250 matches en Grenat a, en effet, été fleuri par le Servette FC et a reçu une belle ovation de son public.

Ce furent les seuls moments excitants de la première heure du match. En effet, la première mi-temps se déroule sur un faux rythme avec des Servettiens qui peinent à trouver des solutions pour amener du danger. La défense tient bien mais a passablement de travail avec des Lucernois qui se projettent vite vers l’avant. Les seules occasions de cette bien terne mauvaise période sont pour les visiteurs qui se montrent maladroits à la finition. 0-0, c’est le score à la mi-temps.

Alain Geiger secoue ses hommes à la mi-temps et fait entrer deux hommes frais : Théo Valls et Chris Bedia. Ces changements vont s’avérer payants dès la 53e de jeu ! Valls combine avec Cognat et lance un peu chanceusement Bedia dans la profondeur qui ne se fait pas prier. 1-0 pour les Grenat !

A partir de ce moment, le match gagne en intensité et les meilleures occasions sont genevoises. Bauer, Valls puis surtout Cognat se procurent des possibilités d’inscrire le deuxième mais pêchent à la finition. L’occasion de tuer le match est passée… et les Servettiens vont s’en mordre les doigts puisqu’en toute fin de match c’est Lucerne qui va finir par égaliser sur un but de Kvasina.

1-1, le score n’est pas illogique vu la physionomie de la rencontre mais les Grenat pourront nourrir des regrets de ne pas avoir réussi à faire la différence à 1-0.

Prochaine rencontre samedi prochain à Lugano avant de recevoir YB dans la foulée le mardi 1er mars au Stade de Genève.

Les comptes-rendus de match vous sont offerts par R4R, tailleur officiel du Servette FC