Imprimer

Dans un Stade de Genève incandescent, les Grenat terrassent Lausanne 3-1 et rejoignent le paradis. Ils évolueront la saison prochaine en Super League


20'055 spectateurs en délire ont assisté au sacre du Servette FC vendredi soir au Stade de Genève. 

Ce 10 mai restera jamais gravé dans la grande histoire du club genevois qui remporte pour la première fois le titre de champion suisse de 2e division.

Ce match est dans toutes les têtes depuis plusieurs semaines déjà. Les billets se vendent bien prélocation et les Grenat sont de toutes les conversations en ville durant les jours précédant la rencontre.

Le risque de ce genre de choc est de tellement le préparer qu'on en oublie de le jouer. Le Servette FC va d'emblée écarter cette hypothèse et montrer qu'il ne souhaite laissera rien aux Lausannois. Les 10 premières minutes de la rencontre sont d'une intensité folle et d'un niveau rarement vu en Brack.ch Challenge League. Les Grenat mettent un impact impressionnant dans tous les secteurs de jeu et étouffent un Lausanne-Sport qui ne peut que subir la déferlante servettienne.

Le match n'est vieux que de quatre minutes lorsque Wührich dépose son corner sur la tête de Rouiller. Miroslav Stevanvovic a bien suivi au deuxième poteau et pousse la balle au fond des filets. 1-0, le Stade de Genève explose littéralement et les Genevois prennent le départ idéal.

Servette ne relâche pas la pression et c'est au tour de Kone de s'illustrer. Une première fois sur une remise de Stevanovic lorsqu'il ne cadre pas sa tête. Puis, une deuxième fois sur un centre parfait de Sauthier, il place sa tête et marque. Le but est annulé pour une position de hors-jeu peu évidente.

Lausanne va égaliser à la 15e minute contre le cours du jeu. Ce but va faire douter des Servettiens pendant une partie de la première mi-temps et les débats vont s'équilibrer. A la pause, c'est 1-1 entre les deux équipes lémaniques.

En deuxième mi-temps, les Grenat vont parachever leur oeuvre. Plus créatif offensivement, plus compact, et plus solidaire défensivement, le SFC va filer vers la gloire. En trois minutes, Alphonse et Imeri vont donner deux longueurs d'avance à leurs couleurs. Lausanne, dépassé, ne reviendra pas.

Au terme de cette folle soirée, le Servette FC devient champion de Brack.ch Challenge League et provoque des scènes de liesse générale dans l'enceinte de la Praille et ses alentours. Les hommes d'Alain Geiger amènent donc le club genevois à sa véritable place, l'élite du football helvétique.

La galerie photos de cette folle soirée

Commandez les t-shirts collector de la promotion

Les abonnements 2019-2020