fbpx

Face au FC Lucerne ce dimanche, les Servettiens auront à coeur de relever la tête et de retrouver le chemin de la victoire. Coup d’envoi à 16h30.


Le match

Face au FC Saint-Gall la semaine dernière, les Servettiens n’ont pas trouvé la solution pour engranger les trois points. Dans une rencontre plutôt équitable, les Brodeurs ont su passer l’épaule et repartir de la Praille avec la victoire. 

En Suisse centrale, les Genevois croiseront le fer avec une équipe qui leur réussit plutôt bien cette saison. Avec deux victoires et un match nul, la tendance penche nettement en faveur des Grenat. Néanmoins, ils devront faire face à des Lucernois qui se battront sans relâche pour éviter la relégation et, au mieux, la place de barragiste.

L’adversaire

Se battant constamment dans le bas du tableau, les Lucernois vivent une saison compliquée qui est loin d’être terminée. Néanmoins, les hommes de Mario Frick ont fait un bon pas vers les barrages en dominant Lausanne 3 à 0 la semaine dernière. Une victoire importante qui leur a permis de creuser l’écart au classement et de mettre un peu plus la pression sur les Sédunois qui pointent à la 8e place.

Jouer les troubles -fêtes

Entre maintien et Europe, les Servettiens ne semblent être dans aucune des deux courses en cette fin de saison. Une situation qui permet au groupe d’aborder plus sereinement leurs dernières échéances.

Néanmoins, la lutte pour le maintien est intense cette saison. Si rien est jamais acquis, le LS devra néanmoins compter sur un scénario miracle pour au moins accrocher les barrages. Il faut en effet que, sur les 4 derniers matches, Lucerne ne prenne pas plus d’un point et que Lausanne remporte ses 4 dernières rencontres. 

Concernant les Lucernois, ces derniers peuvent encore espérer accrocher le maintien direct. Avec seulement 4 points de retard sur le FC Sion, actuel 8e au classement, Lucerne peut y croire. D’autant plus que Sion jouera GC (7e) et recevra Lucerne le 11 mai.

Les arbitres

L’arbitre de la rencontre sera M. Stefan Horisberger assisté de Messieurs Jobin, Müller et Schärli. Sandro Schärer et Anojen Kanagasingam officieront à la VAR.