fbpx

Tout le monde se rappelle du dernier affrontement entre les deux équipes lors du premier tour et de la décision litigieuse qui avait lésé les Grenat dans le temps additionnel. Le match de samedi est l’occasion d’oublier pour de bon la rencontre du 17 octobre.


Le match

Les rencontres entre Saint-Gallois et Servettiens sont toujours de beaux affrontements. Les deux équipes sont réputées joueuses, chacune dans son style. Les deux derniers matches entre les deux formations ont chaque fois fait vibrer les supporters du bout du lac, dans le bon ou le mauvais sens. Le 12 septembre, le club grenat célèbre le retour de ses plus fervents supporters au Stade de Genève avec un festival. Guillemenot expulsé en début de match, les Genevois déroulent leur jeu et mènent 4-0 en moins de trente minutes. Stevanovic est en feu et délivre notamment trois assists en 12 minutes entre la 14e et la 26e minute. Résultat final : 5-1 pour le SFC.

Le match retour est plus fermé mais pas inintéressant pour autant. Au terme d’une première mi-temps assez moyenne, les Servettiens sont menés 1-0 sur un but de Duah. Le second acte, quant à lui, est totalement à l’avantage des Grenat qui dominent de la tête et des épaules leur adversaire et arrivent à égaliser en fin de rencontre par Rouiller. Malheureusement, la VAR et M. Piccolo, dans l’incompréhension la plus totale, décident de ne pas annuler une réussite saint-galloise dans le temps additionnel malgré une faute plus qu’évidente sur Schalk au départ de l’action.

La rencontre de ce samedi s’annonce donc ouverte. Le Servette FC voudra confirmer sa victoire contre Lausanne face à une équipe en pleine forme.

L’adversaire

Il y a eu du changement à Saint-Gall durant la trêve hivernale. Le mercato a été agité et de nombreux spécialistes estiment que les Brodeurs sont ceux qui ont mené la plus belle campagne de transferts du pays. Jugez plutôt les arrivées : Alexandre Jankewitz (YB), Christopher Lungoyi (Lugano), Matej Maglica (Stuttgart/GER), Jordi Quintillà (Basel), Bastien Toma (Genk/BEL) et Julian von Moos (Vitesse/NED) sont venus renforcer l’équipe de Peter Zeidler. Les premiers matches sont venus confirmer cette impression : Saint-Gall est une équipe qui fonctionne bien en ce début 2022. Après avoir écrasé Lausanne en ouverture (victoire 5-1 à la Tuilière), les joueurs de suisse-orientale ont ensuite effacé un retard de trois buts face à YB pour prendre un point au kybunpark (3-3) lors de la journée suivante. Enfin, le FCSG s’est qualifié pour les demi-finales de Coupe de Suisse en venant à bout de Carouge en milieu de semaine.

Les Brodeurs sont donc invaincus en 2022 et attendent les Servettiens de pied ferme ce samedi à 20h30 au kybunpark. La rencontre s’annonce passionnante.

Les arbitres

L’arbitre de la rencontre sera M. Lukas Fähndrich, assisté de Messieurs Guillaume Maire et Nicolas Müller. A la VAR, la Swiss Football League annonce sur son site Sandro Schärer et…. Luca Piccolo !