fbpx

Servette bat Lausanne dans une ambiance des grands soirs


Ce 192e derby du lac aura surtout vécu à travers la formidable ferveur des supporters servettiens qui n'auront eu de cesse de pousser leur équipe vers les trois points.

En effet, face à un adversaire en grande difficulté au championnat, les Grenat ont assuré l'essentiel: les trois points ! Sur une pelouse loin d'être parfaite, les hommes d'Alain Geiger n'ont jamais vraiment réussi à imposer leur jouerie. De leur côté, les Lausannois ont donné l'impression d'être venu à Genève pour sauver un point. En témoignent les multiples pertes de temps du gardien Mory Diaw dès le début de la rencontre au moment de botter ses cinq mètres. 

La solution est venue de Vincent Sasso qui a débloqué tout un stade en fin de première mi-temps sur un service en or de Ronny Rodelin. Sa tête décroisée atterrit dans le petit filet et délivre les plus de 10'000 spectateurs ayant fait le déplacement de la Praille. 

La deuxième mi-temps est un long fleuve tranquille pour les Servettiens mais on sent que le faux rythme du match peut leur jouer un tour. Cela a failli être le cas dans le temps aditionnel lorsque M. Horsiberger désigne le point de penalty pour une faute de main d'Antunes. Heureusement, le Lausannois qui centre sur l'action est en position d'hors-jeu et la VAR annule la sentence.

Cette victoire dans le derby fait du bien au SFC qui a désormais une semaine pour se préparer au périlleux déplacement de Saint-Gall samedi prochain.