fbpx

Suisse et Portugal sont encore en lice pour décrocher un ticket pour le mondial 2023 qui se déroulera en Australie et Nouvelle-Zélande du 20 juillet au 20 août. Voici les enjeux.


Après avoir terminé 2ème de sa poule derrière l'Italie, la Suisse affronte ce soir à Zürich le Pays de Galles en barrage en vue des qualifications pour le Mondial de l'année prochaine. Cette affiche est l'une des trois finales de barrage pour le mondial. De son côté, Inês Pereira et le Portugal auront un véritable défi à relever face à l'Islande.

Après les qualifications, les 6 meilleures deuxièmes des phases de groupe ont été "repêchées" pour disputer un fameux barrage. Néanmoins, une victoire ne garantie pas un accès direct pour la coupe du monde pour toutes les équipes. De ces trois matches, les deux meilleures équipes classées, parmi les 3 équipes victorieuses, iront directement en Australie. Le classement est établi comme suit : 

1. Suisse
2. Islande
3. Irlande 
4. Ecosse 
5. Portugal 
6. Pays de Galles

La Suisse affronte donc le Pays de Galles, le Portugal en découdra avec l'Islande tandis que la dernière affiche opposera l'Irlande à l'Ecosse. Quelles sont donc les possibilités pour nos Servettiennes d'aller au Mondial ?

Si la Suisse s'impose, elle ira directement au Mondial peu importe les résultats des autres matches. Néanmoins, avec une victoire de la Suisse, le Portugal d'Inês Pereira ne pourra pas prétendre à une place directe même si elles viennent à bout de l'Islande.

En effet, l'Irlande et l'Ecosse étant toutes deux au-dessus du Portugal au classement, l'équipe gagnante ira directement au mondial en même temps que la Suisse. Les Lusitaniennes devront alors passer par un repêchage intercontinental pour avoir encore une chance d'y participer. Le Portugal doit donc espérer une défaite de la Suisse face au Pays de Galles et battre l'Islande dans le même temps sans réellement se soucier du résultat entre l'Irlande et l'Ecosse.