fbpx

Le Vice-Président et Directeur Sportif du SFCCF revient sur la qualification en UEFA Women’s Champions League et la fin de la saison qui arrive.


La saison régulière est terminée depuis quelques heures avec une première place. Première réaction ?

C’est magnifique. Quand nous savons le nombre de matches qu’a joué l’équipe cette saison en se qualifiant pour les phases de poules de la Champions League, et avec l’intensité que ces dernières demandent, la constance montrée durant cette saison régulière est juste remarquable. Elle est également à mettre au crédit du superbe travail de gestion et de préparation de notre staff technique et médical. 

Cette première place est synonyme de qualification pour la LDC pour la troisième saison consécutive. Qu’est-ce que cela signifie pour le club ?

Il s’agit de notre troisième qualification européenne en cinq ans d’histoire, sachant que nous avons débuté en sauvant l’équipe d’une descente en troisième division… Je crois que peu de mots sont nécessaires pour qualifier cette nouvelle qualification en UWCL. C’est juste extraordinaire pour Servette ! Depuis le début du projet, un des objectifs était de pouvoir faire briller Genève à nouveau dans le ciel européen. Je suis fier que cette équipe montre encore une fois qu’il faudra compter sur elle l’an prochain dans la plus belle des compétitions.

L’effectif a été passablement modifié à l’intersaison. Il n’est pas aisé de remplacer des grands noms du football féminin suisse comme Abbé, Sarrasin ou Thalmann. Mission réussie ?

En effet, nous savions la saison dernière qu’un cycle se terminait et connaissions la qualité et l’expérience des joueuses qui formaient l’effectif. Mais je pense, que le travail de recrutement que nous avons effectué a été plutôt très bien anticipé et bien réalisé. Il est toujours difficile de comparer deux effectifs, mais oui je pense qu’en tenant compte du résultat de la saison régulière et du parcours effectué en Champions League cette saison, la mission est plus que réussie et nous avons sans doute, cette année, le meilleur effectif de l’histoire du club.

La première équipe est la partie visible de l’iceberg. Le club travaille également très bien en coulisses avec notamment le développement d’un secteur junior et la création des M19. Explications ?

Oui, comme nous le souhaitions, l’Académie du club a cette année pris une autre dimension et réalise un travail extraordinaire grâce aux éducatrices et éducateurs de celle-ci. Nous avons aussi enfin finalisé la pyramide de formation du club en y ajoutant une équipe M19 cette saison et sommes confiants sur le développement officiel du Sport-étude pour nos jeunes joueuses dans les prochains mois.

Nous comptons beaucoup sur cette formation pour l’avenir de la première équipe. Cependant, bien que certaines jeunes joueuses aient déjà intégré le contingent de la première équipe à diverses occasions cette saison, il faudra faire preuve patience, ne pas brûler les étapes, afin que l’intégration se fasse correctement.

Finir premier de la saison régulière et ne pas être champion de suisse. Cela doit être frustrant ? L’objectif est désormais clair pour cette fin de saison nous imaginons. Le titre ?

Bien sûr que cela crée un peu de frustration, au vu de la régularité de l’équipe toute la saison et du classement final. Cependant, nous connaissions les règles de la course avant le départ, et c’est ainsi. Cette saison, le premier objectif était de se qualifier pour l’Europe la saison prochaine en terminant premier du championnat régulier. C’est chose faite !

Maintenant, le deuxième est bien entendu de tout faire pour garder le trophée de Champion de Suisse à Genève une année de plus. Et je sais que l’équipe et le staff donneront tout pour y parvenir.