Sixième victoire de rang pour des Servettiens qui semblent inarrêtables.


On ne change pas une équipe qui gagne. C’est l’adage sur lequel Alain Geiger s’est reposé au moment de poser sa composition d’équipe sur papier. Après Schaffhouse et Winterthour, il décide de reconduire le même onze pour la troisième fois consécutive. C’était malheureusement sans compter sur Anthony Sauthier. Le capitaine du Servette FC, en délicatesse avec son dos, a ressenti des douleurs à l’échauffement doit céder sa place en dernière minute à Kastriot Imeri.

La première mi-temps est totalement dominée territorialement par des Servettiens qui sont également maîtres du cuir. Cette domination n’est pas sans danger car les Liechtensteinois opèrent très rapidement en contre. Avec Dossou et Coulibaly sur les ailes, le coach Mario Frick possède deux bons éléments capables de provoquer et d’amener le danger rapidement dans la surface adverse. Ce schéma « domination servettienne – contre-attaque de Vaduz » se retrouve durant toute la première période. Les Grenat se procurent de nombreuses occasions mais peuvent également remercier Frick qui réalise une belle parade sur une frappe de Dossou à la 26e ou encore Cespedes et Alphonse qui reviennent en catastrophe sur Babic qui partait seul au but à la 30e. La mi-temps est sifflée sur ce score de 0-0.

La deuxième mi-temps repart sur un petit rythme mais va rapidement s'enfalmmer à l'heure de jeu. Corner servettien et la suite est travaillée à l’entraînement. Routis plonge au premier poteau et dévie de la tête pour son pote Schalk. L’attaquant hollandais place sa tête et ouvre la marque. Le SFC ne va garder l’avantage que neuf minutes. Le temps pour Tadic, rentré en fin de première période, de surgir sur un centre venu de la droite pour égaliser. Le FC Vaduz égalise sur sa deuxième frappe cadrée de la rencontre, mais va subir les foudres de l’attaque servettienne en fin de match.

Alphonse sur une double occasion à la 71e et Schalk une minute plus tard ont des possibilités de redonner l’avantage à leurs couleurs mais ils butent sur Büchel qui réalise un grand match. C’est finalement Severin qui va redonner l’avantage au SFC sur une tête parfaitement exécutée. Schalk double la mise sur une bévue de la défense liechtensteinoise à la 83e et Chagas accentue la marque en fin de match et porte le score à 4-1.

Les Grenat ont désormais une semaine de travail devant eux avant la réception de Chiasso le 2 décembre prochain. A cette occasion, le Servette FC organisera la traditionnelle opération Un Enfant – Un Cadeau.

Les photos de la rencontre