Le Servette FC fait recours contre la suspension de trois matches infligée à Christopher Mfuyi.


En marge de ce recours, le club adresse aux instances footballistiques dirigeantes ses doutes quant à l’aspect expérimental que la commission d’arbitrage a voulu faire de cette rencontre, en imposant 6 arbitres en formation.

Enfin, les dirigeants du club s’interrogent sur les mystères entretenus s’agissant des officiels présents durant le match à l’insu du SFC, dont la mission, semblerait-il, était l’évaluation et le coaching du corps arbitral officiant sur le terrain.