fbpx

Défaite frustrante pour les Grenat cet après-midi face à Zurich.


Les Grenat avaient l’envie d’inverser la tendance cet après-midi à la Praille. Face à un adversaire qui réussit un beau début de saison, le Servette FC commence bien la rencontre. Avec du mouvement, de l’envie et de l’impact, il bouscule un FCZ qui reste bien en place.

L’ouverture du score tombe à la 28e de ce diable d’Assan Ceesay qui, lancé dans la profondeur, trompe Frick. Servette ne se laisse pas abattre et remet l’ouvrage sur le métier. Les Grenat croient d’ailleurs égaliser à la 40e lorsque la tête de Stevanovic frappe la transversale et retombe… sur la ligne ! L’occasion est revisionnée à la VAR mais les arbitres ne possèdent ni la goal-line technology, ni la conviction que le ballon a bel et bien franchi la ligne. Le score reste à 0-1 mais passe bientôt à 0-2 suite à un coup-franc de Kryeziu qui fait mouche. Frustrés, les Servettiens rentrent aux vestiaires sur cet avantage zurichois.

La deuxième mi-temps sera totalement à l’avantage des Genevois qui mettent une grosse pression sur la cage de Brecher. Leur abnégation sera récompensée à la 66e minute. Imeri sollicite Rodelin qui lui remet d’une splendide déviation. Le numéro 17 servettien tente sa chance à l’orée de la surface d’une belle frappe. C’est dans le petit filet et c’est 1-2 ! Servette se ménage encore une autre possibilité dans l’enchaînement. Schalk, en position idéale dans la surface, ne voit pas Imeri sur sa gauche complètement seul et tente une talonnade pour Rodelin qui sera reprise in extremis.

Le SFC a laissé passer sa chance et ne se procurera pas de grandes occasions dans les dernières minutes. La trêve internationale va faire du bien à toutes les têtes servettiennes, particulièrement touchées par cet enchaînement de défaites.

Rendez-vous le 21 novembre, à nouveau au Stade de Genève, pour la réception de GC.