fbpx

Une première mi-temps compliquée et un arbitrage totalement désastreux auront eu raison des Grenat qui s’inclinent en fin de match.


Servette revient bredouille de son déplacement à Saint-Gall. Les Genevois, auteurs d’une très bonne deuxième mi-temps, se sont fait littéralement voler en fin de rencontre.

La scène se déroule à la 93e. Saint-Gall part en contre et Diakité arrive comme un boulet de canon sur Schalk avec le coude en avant sur la tête de l’attaquant batave. L’action se poursuit et Guillemenot met le 2-1. Tout le camp grenat pense alors que M. Piccolo, qui est allé voir les images, va annuler cette réussite pour cette faute manifeste. Dans l’incompréhension la plus totale, l’arbitre principal valide la réussite des Brodeurs. Comment a-t-il pu voir cette action et ne pas sanctionner la faute de Diakité ? Plus d’une heure après la fin de la rencontre, nous ne trouvons pas d’explications valable pour expliquer cette incompréhensible décisions. L’incompétence du corps arbitral coûte ici un point aux Grenat.

Nous pourrions également parler de ce penalty sur Rodelin sanctionné ni par M. Piccolo, ni par la VAR peu avant l’égalisation servettienne. Le pire ici étant que les « arbitres » à Oerlikon n’alertent même pas leur collègue sur le pré.

Car oui, égalisation, il y eut. Après une première mi-temps compliquée, les Grenat sortent la tête de l’eau en deuxième et mettent Saint-Gall dans ses petits souliers. Après 40 minutes totalement à leur avantage, c’est Steve Rouiller qui joue le libérateur de la tête sur un excellent service de Stevanovic. On pense alors que les Genevois ramèneront un joli point de ce déplacement, avant cette maudite 93e minute et les décisions scandaleuses qui en ont découlé.

Une semaine pour digérer cette amertume. Voilà le mot d’ordre pour les hommes d’Alain Geiger qui voudront absolument retrouver le chemin de la victoire dimanche prochain.

Quoi de mieux qu’un derby pour cela ? Nous vous attendons nombreux dimanche prochain à la Praille pour la venue du FC Sion.

Vous pouvez d’ores et déjà commander votre billet ici