fbpx

Dans un Stade de Genève chauffé à blanc et garni de plus de 11'000 spectateurs, les Servettiens ne peuvent faire mieux qu’un match nul dans le derby.


Qu’elles font plaisir ces ambiances ! Privés de son public et de ses plus fervents supporters durant plus d’une année et demie, les joueurs d’Alain Geiger peuvent enfin à nouveau faire bloc avec le « peuple de la Nord » et le reste des tribunes. Le Servette FC aurait voulu leur offrir une victoire mais s’est heurté à une équipe lausannoise solide, à défaut d’être joueuse.

Ce match peut finalement se résumer à cela : un tir cadré. C’est ce qu’il a fallu au LS pour venir chercher un point à Genève. Pire, c’est sur un penalty que les visiteurs ont réalisé cet exploit. Venus clairement pour défendre, les Vaudois peuvent s’estimer heureux avec ce point mais cela ne suffira pas à cacher la piètre prestation footballistique qu’ils ont offert hier soir au Stade de Genève.

Servette, quant à lui, a pensé avoir fait le plus dur sur l’ouverture du score de Miroslav Stevanovic à la demi-heure. Suite à l’égalisation lausannoise juste avant le thé, ils ont toujours cherché à produire du jeu et un football agréable. Il a peut-être manqué un peu de folie et de tranchant dans les trente derniers mètres mais les Grenat ont une nouvelle fois fait plaisir à leur public. Ils seraient repartis avec les trois points avec un peu plus de chance (frappe splendide d’Imeri sur la transversale ou le tir de Schalk dévié par… Kyei).

Les Genevois ont désormais une grosse semaine pour préparer un nouveau choc : la venue des BSC Young Boys au Stade de Genève dimanche prochain.

Vous pouvez d’ores et déjà vous procurer vos billets ici pour cette rencontre

La Galerie photos de Servette-Lausanne