fbpx

Match complètement fou au Letzigrund ! Devant à la pause, les Grenat concèdent l’égalisation puis le 2-1 avant de revenir sur un coup-franc fabuleux d’Imeri. Quelle belle publicité pour le football suisse !


Les Servettiens auront été leaders du championnat… pendant deux minutes ! Devant au tableau d’affichage suite à une magnifique mi-temps et un penalty de Valls dans le temps additionnel de la première période, ils se sont faits rejoindre à la 47e avant de courber l’échine sur un sublime coup-franc de Coric à la 70e minute.

On pense alors que le momentum de cette rencontre se situe à l’heure de jeu. Schalk puis Kyei se procurent des occasions en or de prendre l’avantage mais ne réussissent pas à les convertir. La réaction des locaux est immédiate puisque Ceesay croit donner l’avantage à ses couleurs dans la minute qu’il suit. Sa réussite est justement annulée par M. Jacottet sur consultation de la VAR suite à un coup de coude de l’attaquant zurichois sur Rouiller. Quelques minutes seulement plus tard, Coric marque le 2-1 sur un coup-franc absolument splendide sur lequel Frick ne peut absolument rien faire.

On pense alors les Grenat abattus et résignés. Il n’en est rien et l’égalisation est 100% « Made in Balexert ». Antunes provoque sur son côté gauche et se fait faucher. Kastriot Imeri se charge de ce coup-franc excentré et loge sa frappe en pleine lucarne. 2-2, folie dans le camp servettien.

Au final, ce match nul est mérité et récompense une belle performance du Servette FC qui était privé de Stevanovic et qui a perdu Cognat sur blessure après 15 minutes.

Cette équipe est magnifique et mérite le soutien de toute une ville samedi prochain à l’occasion du Derby du Lac contre Lausanne.

Cliquez ici pour vous procurer des rencontres pour ce derby explosif