fbpx

Les Servettiens sont éliminés de la Coupe en s’étant pourtant créés les meilleures occasions. Cruel.


Servette ne disputera pas la finale de la Coupe de Suisse 20 ans après sa précédente participation. Hier au Stade de Genève, rien n’a souri aux hommes d’Alain Geiger. Meilleurs dans le jeu en 1e période, ils n’ont pas réussi à concrétiser les grosses occasions qu’ils se sont procurés. On pense notamment à la double tentative de Schalk et Kyei à la 26e minute lorsque ce dernier bute sur un saint-gallois qui repousse sa tentative sur la ligne. Les Grenat auront encore une immense possibilité à la 42e minute quand Cognat voit son tir repoussé par Zigi alors qu’il était seul dans la surface.

Après le thé, le rythme de la partie retombe quelque peu. Sauthier alerte Zigi à la 61e d’une belle passe et Schalk, à la 63e, anticipe bien une passe en retrait pour se présenter seul face au portier saint-gallois mais le batave pousse trop son ballon. A partir de là, les 100 spectateurs du Stade de Genève n’ont plus grand-chose à se mettre sous la dent. Comme tous les Grenat devant leur TV, ils finiront abattus par ce centre-tir de Stillhart qui surprend tout le monde et fini au fond des filets à la 83e minutes. Malgré un baroud d’honneur en fin de match, le Servette FC ne reviendra pas.

Il faut vite relever la tête pour finir le championnat en beauté. 2e ex-aequo de Super League avec Bâle, l’Europe est en ligne de mire. Avec deux victoires sur les quatre derniers matches (Lucerne, Lausanne, Vaduz, Saint-Gall), les Servettiens devraient s’assurer une place sur le podium. Début du sprint final ce dimanche à Lucerne (16h).