fbpx

Le Servette FC est en quarts de finale de la Coupe de Suisse pour la première fois depuis… la saison 2005/2006


Le match

Deux matches à gagner pour atteindre la finale. Voilà l’objectif des Grenat à la veille de ce quart de finale de Coupe de Suisse face à Kriens. Après leur succès mercredi passé à Vevey, ils veulent enchaîner face à l’avant-dernier de Challenge League.

Les Genevois partiront favoris de ce match mais devront toute fois se méfier de la peau de banane lucernoise. Les hommes de Bruno Berner n’auront, en effet, rien à perdre mercredi soir sur leur pelouse synthétique.

L’adversaire

Le SC Kriens connaît une saison compliquée pour le moment. Avant-dernier de Brack.ch Challenge League, il est engagé dans une lutte pour le maintien en compagnie de Chiasso et Neuchâtel Xamax. Ces deux équipes sont d’ailleurs les seules que les Lucernois ont battu en championnat avec Wil et GC.

Servette retrouvera de vieilles connaissances mercredi soir. Outre Robin Busset, actuellement prêté par les Grenat, l’effectif possède en son sein trois autres anciens servettiens : Daniel Follonier, Baba Souare et Igor Tadic.

Le Kleinfeld, terre promise

Tout le monde se souvient encore du mythique match du 27 octobre 2018. Servette s’était imposé dans une fin de match complétement folle. Menés 2-1 à la 91e, les hommes d’Alain Geiger avaient inversé la vapeur dans un temps additionnel insensé. Mychel Chagas, double buteur, avait été l’homme providentiel des Grenat qui s’étaient imposés 2-3. Ce soir-là, ils s’étaient emparés de la tête de Brack.ch Challenge League, une place qu’ils n’avaeient plus lâché jusqu’à champions de la catégorie.

Revivez les meilleurs moments de cette rencontre

Le dernier quart de finale

Nous sommes lors de la saison 2005/2006, première saison post-faillite. Les joueurs servettiens se nomment Cravero, Londono, Esteban, Bratic, Pont ou encore Tréand et vont faire honneur au maillot grenat avec un parcours incroyable en Coupe de Suisse. Relégué en 1e ligue, les hommes de l’entraîneur Jean-Michel Aeby vont déjouer tous les pronostics.

Nyon au premier tour, puis Malley passent à la trappe et s’inclinent devant le SFC. Puis c’est au tour de Meyrin, alors pensionnaire de Challenge League de s’incliner à la Praille. Après une rencontre toute en maîtrise face à Collombey-Muraz en 1/16e, les Genevois accueillent le FC Thoune de Mauro Lustrinelli, alors européen, en 1/8e de finale dans un Stade de Genève incandescent. Grâce à un but d’anthologie de Julian Esteban, Servette pousse Thoune aux prolongations puis aux penaltys dont il sortira vainqueur grâce au but décisif d’Oscar Londono. Les quarts de finale face à Winterthour ne laissent pas un grand souvenir. Réduits à 10, puis à 9, les Servettiens perdent la rencontre 1-3 en prolongations.

Les arbitres

L’arbitre de la rencontre sera M. Nikolaj Hänni, assisté de Messieurs Jonas Erni et Benjamin Zürcher.