fbpx

Servette brise la malédiction des derbys cette saison en allant s’imposer à Sion. Victoire amplement méritée.


Enfin ! Après six tentatives infructueuses face à leur rival sédunois depuis la remontée en Super League, les Grenat tiennent enfin leur succès ! La victoire acquise sur la pelouse de Tourbillon ce dimanche après-midi ne souffre d’aucune contestation.

Articulés en 4-3-3, les hommes d’Alain Geiger ont étouffé leur adversaire dans une première période quasi parfaite. Après une tentative de Stevanovic qui bute sur Fickentscher, c’est Schalk qui va ouvrir la marque. Stevanovic est séché sur le côté mais Monsieur Tschudi laisse intelligemment jouer. Sauthier récupère le cuir et adresse un centre parfait pour Schalk qui place facilement sa tête. C’est 0-1. Sur le coup d’envoi des Sédunois, les Servettiens ont une nouvelle possibilité par Stevanovic mais l’ailier bosnien fait le crochet de trop au moment de conclure. Pas grave pour les Grenat qui repartent à l’attaque et trouvent la faille une deuxième fois. Un ballon mal relancé par la défense adverse arrive dans les pieds de Valls qui adresse une frappe de mutant sur Fickentscher. Le ballon frappe le poteau et rentre, c’est 0-2 !

Les Genevois auraient pu se mettre définitivement à l’abri dans les arrêts de jeu si Fickenstcher n’avait pas sorti le grand jeu sur une belle frappe de Kyei. La deuxième mi-temps, globalement maitrisée par les Grenat ne donnera pas autant d’occasions que la première. Les Sédunois vont réduire la marque en toute fin de rencontre mais c’est insuffisant pour priver le Servette FC d’une quatrième victoire consécutive en Raiffeisen Super League. Mieux, le collectif servettien récupère la place de dauphin d’YB qu’il avait laissé une soirée à Bâle, vainqueur samedi soir de Lucerne.

Une belle semaine de travail attend les Grenat avant la réception de Vaduz dimanche.

Allez Servette !