fbpx

Servettiens et Saint-Gallois se neutralisent à la Praille dans un match très plaisant.


Les rencontres entre les Grenat et les Brodeurs sont souvent des belles publicités pour le football helvétique et le match de ce 10 février n’a pas dérogé à la règle.

Occasions de parts et d’autres, intensité quasi constante, les deux équipes ont livré une bien belle partie de football et se séparent sur un 2-2 plutôt logique qui ne frustrera aucune des deux équipes.

Servette, comme lors de la rencontre face à Lucerne, ne rentre pas bien dans son match. Asphyxiés par le pressing adverse, les hommes d’Alain Geiger ont toutes les peines du monde à sortir de leur camp et sont acculés dans leur trente derniers mètres. Guillemenot peut ouvrir la marque dès la 3e minute mais enlève trop sa petite balle piquée puis Frick s’interpose devant Duah. Le dernier portier genevois ne pourra rien à la 7e minute sur une frappe sèche de Stillhart aux 16m qui ouvre le score.

Dès lors, Servette va réagir sans s’affoler comme face à Lucerne. Clichy, quel match à nouveau, alerte une première fois Zigy d’un lob astucieux de 40m. Les Grenat sont plus agressifs au pressing et récupèrent un ballon grâce à Diallo qui pousse son adversaire direct à un dégagement mal maîtrisé. Le cuir arrive dans les pieds de Stevanovic qui adresse un centre milimètré à Kyei qui plonge et ajuste une tête parfaite pour égaliser. 1-1, balle au centre.

S’en suit alors la meilleure période des locaux qui se procurent des belles occasions. Kyei manque un penalty puis frappe sur le poteau dans l’action qui suit. Le ballon longe la ligne… mais ne rentre par selon M. Schnyder. La VAR indique à l’homme au sifflet qu’elle ne peut avoir la certitude que le ballon ait franchi totalement la ligne et ne peut donc pas affirmer avec certitude que la décision de l’arbitre n’était pas la bonne.

La deuxième mi-temps sera moins rythmée mais de bonne facture également. Chaque équipe connaît à nouveau son temps fort. Le FC Saint-Gall reprend l’avantage sur un but de l’ex-servettien Guillemenot puis Servette égalise sur un csc de Fazjili consécutif à un corner à nouveau très bien tiré par Théo Valls.

En fin de rencontre, Stevanovic et Stillhart ont l’occasion de donner la victoire à leur club mais sont soient contrés par un défeuseur adverse, soit par une latte.

Ce magnifique match n’accouchera donc pas d’un vainqueur. Servette confirme sa bonne forme du moment et les Saint-Gallois stoppent une série de trois défaites consécutives.

Place désormais au premier derby lémanique de l’histoire à la Tuilière ce samedi. Coup d’envoi à 18h15.