fbpx

Les Genevois ont réussi à battre Zurich 2-1 grâce à un but de Théo Valls dans les arrêts de jeux.


L’image à retenir de cette rencontre, c’est tout le banc du Servette qui court en direction de Théo Valls pour fêter le magnifique but du français de 24 ans sur une passe lumineuse d’Imeri à la 94ème minute. Une victoire folle, arrachée dans les arrêts de jeu après avoir essuyé un poteau synonyme de défaite quelques minutes plutôt par Gnonto.  

Contrairement à samedi dernier face à Lucerne (défaite 1-3), l’équipe d’Alain Geiger était présent dans les duels, il y avait également plus d’envie, d’engagement chez les Grenat. Une équipe un peu remaniée avec la titularisation de Severin en latéral gauche, Alex Schalk en ailier gauche et avec Gaël Ondoua en défense centrale. 

C’est Zurich qui s’est ménagé les meilleures chances avant la pause. Avec Ceesay qui manquait une grosse occasion. Marchesano et Kololli se sont montrés dangereux également.

En 2ème période, les Genevois ont eu de bonnes chances, par Kyei mais aussi Schalk. Son tir est trop écrasé pour inquiéter le gardien zurichois. A la 69ème, Fofana centre pour Kyei qui résiste bien pour ouvrir le score. Six minutes seulement après avoir marqué, les Zurichois égalisent par Domgjoni sur un tir brossé qui trouvait le petit filet de Frick.


En fin de rencontre, Les Servettiens se sont montrés un peu fébrile et concèdent un poteau. 3 minutes après c’est la délivrance au stade de Genève avec Théo Valls qui permet aux Grenat de remporter 3 points précieux. 

Un succès, deux buts grenat dans des actions de jeu. Il reste maintenant à confirmer cela samedi soir à Bâle.

Allez Servette !