fbpx

Servette s’incline à Tourbillon dans une rencontre qu’il n’aurait jamais dû perdre.


Comment les Grenat ont-ils fait pour perdre cette rencontre ? C’est la question qui doit trotter dans toutes les têtes des joueurs et du staff au lendemain de la défaite 2-0 à Tourbillon. Avec 67% de possession, 21 tirs dont 10 cadrés et plus de 13 corners, les hommes d’Alain Geiger ont totalement dominé les Valaisans dans le jeu.

Malheureusement, et comme souvent cette saison, le SFC a manqué de réalisme dans la zone de vérité pour pouvoir prétendre ramener quelque chose de son déplacement valaisan. Tout n’est cependant pas à jeter et Alain Geiger, au moment de l’analyse, insiste sur la bonne prestation collective de son équipe. « Il y a quelque chose à construire su notre match aujourd’hui » clame-t-il aux micros qui se tendent devant lui. Son Servette s’en est toujours sorti par le jeu et il n y a donc pas de raison aujourd’hui de tout devoir chambouler. Si les Grenat continuent à se procurer des occasions et à faire preuve de sérénité dans leurs circuits de passe, la roue finira inévitablement par tourner dans leur sens.

Ces semaines anglaises laissent la possibilité aux Servettiens de réagir tout de suite. Samedi au Stade de Genève, c’est un match à six points qui se profile avec la venue du FC Lucerne, à la peine en ce début de saison. Les Grenat devront tout faire pour accrocher les trois points !

La galerie photos du derby