fbpx

Servette fait plus que jeu égal avec les doubles champions de Suisse en titre mais finit par s’incliner. Nouvelle belle performance des hommes d’Alain Geiger.


Les Grenat n’en finissent pas d’impressionner les observateurs du football helvétique. Après les deux dernières belles sorties face à Lucerne et Saint-Gall, ils ont tenu tête aux BSC Young Boys mercredi soir au Wankdorf, dans un match très animé et agréable à suivre.

Le staff technique servettien lance un 4-2-3-1 quasi similaire à celui aligné trois jours plus tôt face à Saint-Gall. Seul changement, la titularisation de Kone en pointe et une rocade de poste entre Cespedes-Cognat-Imeri. Ce dernier est titularisé en rôle de soutien de l’attaquant quand Cognat passe à gauche et Cespdes dans l’axe.

Kastriot « le K » Imeri s’est illustré dans cette partie en délivrant les deux passes décisives sur les réussites servettiennes. La première sur une inspiration géniale en fin de première période sur une touche de Stevanovic. Le numéro 17 élimine son adversaire direct sur une touche de balle magnifique avant de délivrer une merveille de centre sur la tête de Kone. Cette ouverture du score est plus que méritée pour une équipe genevoise qui a malmené YB sur la première mi-temps se procurant les meilleures occasions en trouvant notamment le poteau sur une tête de Stevanovic à la demi-heure de jeu. Malheureusement, les Grenat, qui pensaient rentrer aux vestiaires sur cet avantage vont céder à la… dernière seconde du temps additionnel sur une tête de Fassnacht.

La deuxième période sera plus compliquée pour un collectif genevois qui cède deux fois en six minutes (56e et 62e) mais qui ne s’annonce pas vaincu pour autant. Kyei profite du deuxième assist de la soirée d’Imeri pour réduire la marque. Malgré un baroud d’honneur en fin de rencontre, les Grenat finiront par s’incliner 4-2, Nsame ayant converti un penalty qu’il avait lui-même provoqué dans les arrêts de jeu.

Servette continue sa tournée des cadors du championnat en affrontant Bâle, 3e, dimanche à la Praille. Cela sera difficile, mais de loin pas impossible pour un groupe qui n’a peur de personne dans ce championnat et le prouve match après match.

La galerie de la rencontre