fbpx

Servettiens et Luganais devaient se rencontrer le 1er mars devant du public au Stade de Genève. Ils se retrouvent le 21 juin au même endroit, mais à huis-clos.


Le match

Servettiens et Luganais s’apprêtent à se défier après la plus longue pause du football suisse depuis la deuxième guerre mondiale. Impossible donc de dégager un favori ou une tendance dans cette rencontre. Toutes les équipes professionnelles du championnat effectuent un grand saut dans l’inconnu. Si les dynamiques ne veulent plus dire grand-chose après cette grande pause, notons tout de même que le SFC est une des meilleures équipes de Super League sur les dix dernières rencontres et que Lugano « reste » sur un nul face à Sion et une victoire face aux champions de Suisse en titre, les BSC Young Boys.

L’adversaire

Une modeste septième place cache ce dont est capable la troisième meilleure défense de Super League. Au FC Lugano, c’est l’arrière-garde qui détient les clés du succès. Dans le top 3 des défenses du championnat avec 27 buts encaissés en 23 matches (seuls Bâle et Servette font mieux), le club peut remercier son gardien. C’est notamment par la faute de Noam Baumann si Lugano est le seul club de Super League contre lequel les Grenat n’ont pas marqué depuis leur retour dans l’élite.

Défensif à l’origine mais décisif aux deux extrémités du terrain, Mijat Maric est l’autre élément incontournable des Bianconeri. Le défenseur axial de 35 ans n’est autre que le meilleur buteur du club en championnat, avec 5 réussites.

Les Tessinois comptent six succès cette saison, dont quatre acquis à l’extérieur mais sont cependant à l’aise avec le fait de jouer pour le nul. Huit de leurs matches se sont terminés sans vainqueur, cinq d’entre eux sans le moindre but : les Luganais sont les rois du 0-0.

Servette dans les bars

Retrouvez une liste d’établissement proposant cette rencontre à la télévision.

Historique

Genevois et Luganais se sont affrontés à 140 reprises en championnat depuis la création de la Ligue Nationale en 1933. Leur premier match a eu lieu… le 24 décembre (!) 1933. Servette s’était alors imposé 1-0 en terres luganaises avant d’enchaîner une nouvelle victoire, plus probante (7-0) le 20 mai 1934.

Les Grenat mènent 60 victoires à 43 pour 37 matches nuls. Un bilan favorable que les hommes d’Alain Geiger voudront conforter ce dimanche.

Les arbitres

Urs Schnyder sera l’arbitre de la rencontre, assisté de Messieurs Marco Zürcher et Mirco Bürgi. Stephan Klossner officiera à la VAR, assisté de Monsieur Stefan Horisberger.