Veni, vidi, vici !


Forte de deux victoires consécutives mais surtout au bénéfice d’une prestation aboutie contre YB samedi passé, l’équipe se déplaçait au Tessin pour affronter le deuxième de la ligue : Lugano.

L’objectif de cette rencontre était clair, il faut confirmer les deux dernières victoires.

L’entame de match est optimale, les Grenat sont bien en place et anticipent le jeu prévisible des Tessinoises. Elles placent même quelques banderilles par Maeva Sarasin et Anna Colville. Petit à petit l’équipe prend confiance et s’installe dans le camp adverse grâce à un pressing haut orchestré au milieu par les duos Maendly/Serano et en défense par Faure/Felber. Toutes les filles sont à leur avantage et la mi-temps est atteinte avec un 0-0 encourageant.

La deuxième mi-temps repart sur les mêmes bases et les Servettiennes ne reculent pas malgré un engagement total des Luganaises. A l’heure de jeu, les Genevoises trouvent finalement la faille par Serrano qui trompe la gardienne canadienne de Lugano par une frappe lobée des 25m : 1-0 pour Servette. La partie s’emballe et les duels sont musclés. Les Grenat, en confiance, restent fidèles au plan de jeu et résistent aux assauts de leurs adversaires sans trembler. Elles se créent même les meilleures chances de buts.

Finalement c’est là capitaine Sarasin qui met fin au suspense, et à deux mois de disette personnelle, en marquant le 2-0 à 10’ de la fin du match. L’équipe tient son os et reste concentrée durant les dernières minutes du match pour faire tomber le second de la classe.

Une performance collective de très bon niveau permet aux Grenats de monter à la 4ème place au classement. Toutes les filles sont à féliciter pour leur engagement total à commencer par la jeune internationale M19 Laura Tufo qui s’est montrée intraitable dans les duels.

Une victoire mercredi contre Lucerne sera nécessaire pour confirmer leur retour dans la première moitié du classement avant la trêve.