Les Servettiennes remportent les trois points dans les derniers instants de la partie. Que cette victoire fait du bien !


Dans le froid du Stade Municipal d’Yverdon les Grenat ont signé une victoire importantissime. Dans ce match qui oppose les deux dernières du classement, la tension est palpable mais le jeu proposé est attrayant. Eric Sévérac aligne la composition suivante : Castro ; Sciboz, Faure, Felber, Laaroussi ; Di Pasquale, Serrano, Duclos, Tufo ; Sarrasin, Maendly.

Le début de rencontre est équilibré entre les deux équipes. Krasniqi d’un côté et Sarrasin de l’autre mènent leurs équipes et on assiste à un beau duel entre les deux capitaines. Krasniqi (23e), Maendly (32e) et Duclos (36e) se procurent les meilleures occasions de la première mi-temps.

La deuxième mi-temps est plus à l’avantage des Servettiennes. Marie Duclos excelle dans son rôle de chef d’orchestre à mi-terrain et oriente bien le jeu des deux côtés. C’est elle qui croit pourvoir ouvrir la marque à l’heure de jeu mais son centre-tir atterrit sur la latte de Zurkinden. On arrive ensuite dans le « money-time » et Faure se procure une grosse occasion à la 86e. Seule au deuxième poteau suite à un coup-franc, son envoi file au-dessus de la barre de la gardienne vaudoise.

Arrive ensuite cette fameuse 91e minute. Maendly est au départ et à la conclusion de l’action. L’ancienne internationale récupère un ballon 20m devant sa surface et sert intelligemment Duclos. La Française temporise et voit Paula Serrano sur sa gauche. Son service est impeccable et lance l’Espagnole dans la profondeur. Serrano attend un petit peu, tente un drible puis voit Maendly qui arrive comme un boulet de canon devant la surface. La passe en retrait est parfaite et Maendly reprend en première intention du pied gauche. C’est 0-1 et c’est complètement mérité tant les Servettiennes ont dominé cette seconde période.

Cette victoire offre un grand bol d’air frais aux Grenat qui prennent cinq points d’avance sur leurs adversaires du soir.