fbpx

Match nul rageant pour les Servettiennes, qui restent leader de LNA.


Il avait été dit que Grasshopper était un adversaire redoutable, en tout cas pour une équipe qui prend le jeu à sa charge comme Servette. S'il fait peu de doute que les joueuses d'Eric Sévérac avaient ce constat à l'esprit au coup d'envoi, elles ont donné l'impression de se déconcentrer au fur et à mesure des minutes. L'avertissement était donné par un but hors-jeu des Sauterelles, mais toute la concentration des Grenat s'est envolée après l'ouverture du score de Léonie Fleury (15'). GC ne se fit pas prier sur les deux erreurs défensives servettiennes - un mauvais marquage et une mauvaise passe en retrait - pour égaliser à la 16e minute et virer en tête à la 19e. 

Les Servettiennes payaient donc chèrement cinq minutes catastrophiques dans une mi-temps où la majorité des occasions avaient été de leur côté. Soulard se heurtait à la gardienne, Sarrasin à la barre et Fleury, outre son but, a frôlé chacun des deux poteaux de Furrer. L'arbitre oubliait aussi un penalty évident sur Sarrasin, qui se présentait face à la gardienne. Servette rentrait donc aux vestiaires mené, ce qui n'était plus arrivé depuis début septembre et une victoire arrachée à Lucerne (2-4). C'était alors un doublé de Léonie Fleury qui avait délivré les Grenat, ç'aurait pu être le cas cet après-midi. À peine de retour sur le terrain, la meilleure buteuse genevoise était lancée en profondeur par une déviation de Sarrasin. Dans un angle fermé, elle ajustait la lucarne du premier poteau et ne laissait aucune chance à la gardienne surprise (47').

Le match, déjà tendu, monta soudainement d'un cran dans la rugosité des duels, à l'image des précédents matchs contre GC. Enlisé au milieu de terrain, les Servettiennes procédèrent principalement en tentant des ballons dans le dos de la défense, une stratégie pas aidée par les approximations dues à la fatigue ni par les incessants hors-jeux inventés par l'arbitre de touche. On crut enfin avoir trouvé la faille lorsque Soulard, restée aux avants-postes, devançait Furrer sur un ballon de Maendly. Le lob, bien ajusté quoi que légèrement dévié, semblait se diriger vers le but. Il s'écrasa finalement sur le poteau, mais revint juste dans la course de Soulard qui n'eut qu'à la pousser de la tête. La Française célébrait déjà - et les spectateurs présents aussi - lorsqu'une défenseure de GC le dégagea. Tous avaient vu que le ballon avait entièrement franchi la ligne, sauf l'arbitre qui ne valida pas le but. 

Ce match nul met fin à une série de huit victoires d'affilée en championnat - 10 toutes compétitions confondues - mais porte à 15 matchs l'invincibilité des Servettiennes. Le Servette FCCF reste également en tête de LNA, avec un point d'avance sur Zürich et 11 sur Bâle. Le duel entre les poursuivants de Servette s'est soldé sur une victoire 1-2 du FCZ.

Servette recevra à nouveau samedi prochain, face au FF Lugano. Coup d'envoi à 16h00 au Stade de Balexert.