La vingtaine de jeunes joueuses qui participe à cette deuxième édition du camp de football 100% féminin a vécu deux journées pleines mardi et mercredi.


Mardi 9.07

Après le premier réveil à Isérables, où elles sont arrivées lundi, les participantes retrouvent bien vite le terrain, effectuent un petit échauffement et retrouvent aussi le ballon. Passes, jongles, conduite de balle et contrôles orientés sont mis à l'épreuve.

On mange le repas de midi, et la digestion est à peine faite que les joueuses retournent sur le terrain, mais cette fois le jeu balle au pied n'est plus au programme : on joue au baseball et au unihockey. Les joueuses retrouvent cependant le ballon rond qui leur est cher en fin d'après-midi, pour une séance de centres et de reprises de volée. Le menu du soir propose des lasagnes, et, après une partie de loup-garou sur le terrain, le village s'endort.

Mercredi 10.7

Il se réveille avec un petit déjeuner rapidement suivi d'un échauffement puis d'exercices de passes et de jongles. Les choses sérieuses commencent avec le tournoi de six contre six qui occupe les filles jusqu'au repas de midi.

Après le repas, direction la piscine, où les joueuses passent tout leur après-midi, à l'exception d'une petite délégation qui préfère rester faire des tirs et des jeux au centre d'entraînement. Les deux groupes se retrouvent pour souper et clore la journée sur une séance de penalties et de foot-tennis.