Les Grenat remportent le quatrième derby romand en autant de rencontres cette saison.


Les Genevoises, fortes de leur très belle prestation de dimanche passé au Stade de Genève, se déplacent en terres vaudoises pour le quatrième et dernier derby de la saison. Elles savent que celui-ci sera une nouvelle fois électrique, face à des Yverdonnoises condamnées à l'exploit garder un espoir de sauver leur place dans l'élite du football suisse.

La rencontre démarre sur un faux rythme avec très peu d'occasions, malgré une domination servettienne dans le jeu. L'ouverture du score survient à la 35e minute. Maeva Sarrasin, fauchée dans la surface, se fait justice elle-même et porte ainsi son total à seize réalisations cette saison.

Après le thé, le match se hache quelque peu et les Vaudoises ont même deux occasions pour revenir au score. Les Grenat savent faire le dos rond et suite à un corner, c'est Paula Serrano qui récupère un ballon à l'entrée de la surface et frappe. Personne ne parvient à détourner son tir, qui traverse toute la défense et termine au fond des filets. C'est 0-2 pour Servette après 69 minutes de jeu.

Les vingts dernières minutes ne seront qu'une formalité pour les Grenat, parachevées par un troisième but genevois venu d'ailleurs, lorsque Mirela Jakupi loge une frappe de 35 mètres en pleine lucarne à la 87e minute.

Le Servette FCCF ramène donc trois nouveaux points d'Yverdon et prouve une nouvelle fois qu'il est la référence romande du football féminin. Cette saison, les Servettiennes ont fait le plein de points sur l'ensemble des quatre derby en marquant à dix reprises sans encaisser le moindre but.

Avec ce succès, les Servettiennes consolident leur place sur le podium avant un long déplacement au Tessin ce week-end, avec pourquoi pas un joli coup à jouer dans la course à la deuxième place comme le dit le coach, Eric Sévérac : "Les filles se donnent les moyens d'y croire jusqu'au bout".

Allez Servette !