Les Servettiens renouent avec la victoire en s’imposant 2-1 au Brügglifeld. Buts de Lang sur penalty et de Chagas.


Le 4-2-3-1 qui avait bien fonctionné face à Xamax est reconduit pour cette rencontre. Suite au retour de Nathan et à la blessure de Busset, c’est Baba Souare qui prend place sur le côté gauche de la défense. Le jeune défenseur grenat aura livré la marchandise lors de ce match.

La première demi-heure de la rencontre est totalement dominée par le Servette FC qui est maître du ballon. Mis à part une petite frayeur après trois minutes de jeu avec un centre de Tasar que Ciarrocchi ne peut reprendre, ce sont les Grenat les plus dangereux. Ils se procurent une énorme occasion au quart d’heure. Sur un coup-franc rapidement et intelligemment joué, Lang est trouvé dans la surface et reprend de volée. Le portier argovien doit se détendre de tout son long pour capter in extremis l’envoi. Peu avant la demi-heure de jeu, Dalibor Stevanovic sert Wüthrich dans la surface d’une passe lobée. Le milieu de terrain servettien semble un peu court mais passe devant son adversaire direct qui le crochète. C’est penalty. Steven Lang le transforme et donne une longueur d’avance aux Servettiens.

L’ouverture du score servettienne est suivie, malheureusement, d’un énorme relachement des hommes de Bojan Dimic. Tasar égalise d’un petit ballon piqué seulement cinq minutes après le but de Lang. La fin de la première mi-temps et le début de la deuxième est totalement à l’avantage du FC Aarau qui multiplie les chances de but par Hamerich (38e et 41e) et Gjorgjev (47). Miroslav Stevanovic repousse même sur la ligne une tête de Garat qui avait le poids du 2-1 peu avant l'heure de jeu. Le double changement (entrées d’Imeri et Chagas pour Vitkieviez et Lang) opéré par Dimic fait du bien aux Grenat qui sortent la tête de l’eau. Les Grenat vont arracher la victoire en fin de match. Lang, très bon ce soir, adresse un magnifique centre pour Chagas qui s’envole plus haut que tout le monde et offre le but de la victoire au SFC. L'attaquant brésilien fête de la meilleure des manières son retour au jeu après sa blessure à Rapperswil.

Le nul de Vaduz permet aux Genevois de passer à la troisième place à une unité du dauphin schaffhousois. Dans l’optique de la course à la deuxième place, la venue des joueurs de la principauté à la Praille le week-end prochain (samedi 19h) prend toute son importance.