Pour leur premier match officiel en 2018, les Grenat butent sur Chiasso. Un résultat qui ne fait pas les affaires des hommes de Meho Kodro.


Surprise dans la composition du SFC : Gonzalez prend la place de Frick dans les cages. Pour le reste, c’est du classique dans les rangs genevois qui enregistrent pour cette rencontre le retour de Wuthrich après une longue blessure. Boris Cespedes et Dalibor Stevanovic sont alignés à mi-terrain.

Tout avait pourtant bien commencé pour les Grenat qui ouvrent la marque après quatre petites minutes. Corner de M. Stevanovic et tête de Chagas qui ouvre le score pour sa première partie officielle avec les Servettiens. Ce départ idéal conforte les Genevois dans leur jeu. Ils sont les maîtres du ballon et se procurent quelques occasions à chaque fois sur un travail de Miroslav Stevanovic, très bon ce soir. 

Chiasso va petit à petit revenir dans le match à partir de la 20e. C'est Ceesay qui manque le coche d'un rien sur un corner avant d'égaliser sur un contre éclair à la 33e minute de jeu. Le seul et unique tir cadré de la rencontre pour les Chiassesi et qui va leur suffir à ramener un point de leur déplacement. 

Car il n'y a jamais eu de 2-1 pour les Grenat. Malgré une mi-temps entière passée dans le camp adverse, les hommes de Meho Kodro n'ont jamais réussi à trouver la faille. Ils auront frappé treize fois au but dans cette seconde période, sans jamais tromper Russo... La plus grosse occasion intervient à la 83e quand Wüthrich, à 5m de la cage adverse, centre trop sa tête et ne peut donner l'avantage aux Servettiens. 

Il faut désormais digérer la frustration et penser aux deux prochaines échéances qui seront capitales: à Schaffhouse et à Neuchâtel.