Les Servettiens ne parviennent pas à prendre la mesure de Winterthour et doivent concéder le point du match nul. Rageant.


Une semaine après la contre-performance à Wil, les Grenat n'ont pas réussi à se reprendre face au FC Winterthour. Même si ils sont désormais seuls à la deuxième place du classement, ils voient désormais Xamax les devancer de cinq points au classement de Brack.ch Challenge League. Mauvaise opération. 

Meho Kodro a opéré quelques changements pour cette rencontre. Matias Vitkieviez fait son retour dans le onze à la place de Willie et c'est la paire Dalibor Stevanovic - Fabry qui prend place dans l'axe du milieu de terrain. La première mi-temps n'est pas des plus enthousiasmantes. Le Servette FC ne se procure que deux occasions intéressantes. Une première à la 12e minute quand le capitaine Sauthier remet dans la surface pour Alphonse qui se retrouve en position idéale. Le Français rate sa reprise et ne permet pas à ses couleurs de prendre l'avantage. C'est ce même Alphonse qui se procure la deuxième occasion de la rencontre. Il tente une bicyclette dans la surface qui échoue de peu à côté de la cage de Minder. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score nul et vierge avec aucun tir cadré de part et d'autre (!). 

On pense alors que, comme à Wil, les Servettiens vont élever leur niveau de jeu en deuxième période. Il n'en est rien. C'est même Winterthour qui se procure la première grosse occasion de cette mi-temps. L'ex-servettien Gazzetta, seul dans la surface, arme une frappe que Frick peut renvoyer des points. Les Grenat vont ouvrir le score à l'heure de jeu. Le centre de Le Pogam trouve Miroslav Stevanovic qui saute plus haut que tout le monde et croise sa tête. 1-0 pour le SFC et quatrième but de la saison pour l'ailier bosnien qui rejoint Wüthrich au classement des buteurs servettiens. 

Le Servette FC ne parvient pas à mettre le deuxième et reste sous la menace d'une égalisation adverse. C'est exactement ce qui va se produire à la 88e, avec la complicité de l'arbitre M. Fähndrich. L'homme en noir invente de toutes pièces un penalty à la 88e. Silvio se retrouve étrangement seul dans la surface, rate le cadre sur sa frappe, puis son genou frappe la mâchoire de Frick. L'arbitre désigne le point de penaly de manière incompréhensible et permet aux visiteurs d'égaliser par l'intermédiaire de Sutter qui transforme l'offrande. 

Avec désormais cinq points de retard sur Xamax, les Servettiens vont jouer gros lors de leurs deux prochains déplacements à Aarau et à Schaffhouse avant d'affronter les Neuchâtelois à la Praille le 4 décembre prochain. Un tournant dans ce championnat qu'il s'agira de bien négocier.