Les Grenat s'imposent aux Trois-Chêne et restent dans le wagon de tête avant le dernier déplacement de l'année chez le leader.


Après la belle performance enregistrée en Coupe de Suisse contre YB le week-end précédent, il faut se replonger dans le championnat. Tout au long de la semaine, il a donc fallu évacuer l’euphorie ambiante au profit de la préparation de ce match contre la réserve du FC Zurich. Le mot d’ordre est donc de « confirmer ».

Dès l’entame du match, les filles sont à leur affaire et se procurent les deux premières occasions. Marie Duclos et Yasmina Laaroussi manquent la cible sur d’excellents centres de Maeva Sarrasin. L’équipe est bien positionnée et se projette très vite vers l’avant. La troisième occasion est la bonne et Maeva Sarrasin se charge, elle-même, d’ouvrir le score à la 11ème minute. C'est 1-0 pour les Grenat. La très jeune équipe de Zürich va très vite réagir et suite à un centre, Alexia Sciboz touche le ballon du bras dans la surface, l’arbitre n'hésite pas et siffle penalty. Malgré avoir touché le ballon, Ana Castro doit s’avouer vaincu et Servette concède l'égalisation à 1-1. L’équipe se trouve alors en difficulté et les Zurichoises poussent et tentent de passer à gauche puis à droite en jouant très haut. Le rythme est élevé et les Grenat peinent à trouver un second souffle. Le FC Zurich marque même un but avant la demi-heure mais l’arbitre siffle un hors-jeu logique. Heureusement, la fin de la première mi-temps est bien meilleure et les filles profitent de chaque récupération pour faire bon usage du ballon. Maeva Sarrasin est intenable sur le terrain et offre un ballon à Leticia Silvério qui d’un superbe tir permet à l’équipe d’arriver aux vestiaires avec un avantage d’un but : 2-1 pour Servette. Cette mi-temps a été dominée par Zürich avec une maîtrise plus importante du ballon, cependant les meilleures occasions sont bien à mettre à l’actif des Grenat. 

Au retour du thé, les Zurichoises poussent et le match gagne en intensité. Le jeu devient plus musclé et la bataille fait rage au milieu du terrain. Les Genevoises se montrent concentrées et déterminées dans tous les duels.  Maeva Sarrasin est très à son affaire et arrive systématiquement à prendre le dessus sur ses adversaires directs. Mais ni Marie Duclos de la tête (56’), ni Yasmina Laaroussi (62’) d'un tir de loin ne trouvent la cible. Emma Faure, pour sa part, voit son envoi trouver la barre (64’). L’équipe est bien en place défensivement et gêne le jeu rapide et technique du FC Zurich U-21. A la 69’, les Grenat bénéficient d’un coup franc à 40 mètres des buts, Emma Faure trouve Maeva Sarrasin en profondeur, cette dernière devance la sortie de la gardienne et Leticia Silvério pousse le ballon au fond des filets, 3-1. Frustrées, les jeunes Zurichoises jettent leurs dernières forces dans la bataille et le match, jusque-là engagé mais correct, devient électrique. Résultat : 5 cartons jaunes dans les dix dernières minutes et une expulsion. Malgré une possession du ballon plus importante de Zurich, c’est bien le Servette FCCF qui remporte ce match. Avec plus de réalisme devant le but, le score aurait même pu être plus sévère, mais l’essentiel est là : l’équipe a confirmé !

Un bloc équipe a son affaire défensivement : solidarité, communication, transition, précision et concentration ont permis de prendre les trois points contre une bonne équipe zurichoise. L’objectif du podium pour les fêtes reste donc d’actualité et le prochain match chez le leader, Femina Kickers Worb, s’annonce passionnant. Si les filles gardent cette volonté de défendre ensemble et se montrent plus décisives dans les phases offensives, elles ont toutes les armes pour faire tomber les Bernoises samedi prochain.